26.3.17

Sea shanty

 J'espère que vous avez passé un excellent weekend.
Nous avons pour notre part découvert le musée de la Marine. Little Love a adoré et on a aimé voir le faste de certains trésors exposés, tel le canot d'apparat de Napoléon Ier, construit en 1810 (photo 1), les figures de proue ou de poupe monumentales, à l'instar des ornements de la galère Réale, datant de 1694 (dernière photo). La superbe collection d'objets maritimes et les maquettes ont piqué notre curiosité et offre un superbe panorama de l'histoire maritime depuis le XVIIème siècle.
Le musée reste ouvert jusqu'à vendredi avant de fermer ses portes pour des travaux de rénovation qui dureront 5 ans .

J'arborais mon nouveau tee Petit Bateau déniché dans le super stock Petit Bateau, situé 50 rue Oberkampf.
Bonne semaine à tous
xxx

23.3.17

D'Eragny avec Camille Pissarro à Saint Sulpice


J'ai profité de mon mercredi pour découvrir l'exposition consacrée à Camille Pissarro au Musée du Luxembourg. Si une autre exposition dédiée à Pissarro se tient actuellement au Musée Marmottan et montre l'ensemble de son œuvre, celle-ci s'intéresse aux deux dernières décennies de la vie de l'artiste, avant sa mort en 1903. Pissarro est souvent décrit comme étant le doyen des impressionnistes. Il fut en effet une figure tutélaire de ce mouvement et rédigea les statuts du groupe des impressionnistes en 1874. Pissarro refusa de présenter ses toiles dans des salons et  privilégia les expositions indépendantes. Il fit d'Eragny son domicile et son foyer pictural à la fin de sa vie. Il se rapproche de la nature. Il préféra peindre la vie quotidienne dans les champs à la modernité. On voit des faneuses, des meules de foin (avant Monet), des paysages de campagne. En tant qu'impressionniste, Pissarro peignait ce qu'il observait dans sa plus parfaite simplicité. Et, on va jusqu'à dire qu'il fit de la banalité quotidienne un poème en prose qui acquiert des dimensions épiques. Dans l'exposition, on découvre aussi des toiles qui relèvent du pointillisme, et qui sont à rapprocher de celles de Seurat ou de Signac. Pissarro abandonna le pointillisme en 1890. Les peintures pointillistes réclamaient beaucoup de temps et ne passionnaient pas son marchand d'art Paul Durand-Ruel. Dans l'exposition, on découvre aussi ses dessins qui viennent du Ashmolean museum à Oxford, l'un des plus beaux et riches musées de dessins au monde. On voit aussi ses liens avec son fils Lucien Pissarro, artiste de renom également, qui va fonder une maison d'éditions Eragny Press et publier de très beaux llivres illustrés. On admire les couleurs des œuvres de Camille (les couleurs primaires par exemple) qui ont fait la renommée des impressionnistes, mais aussi son excellent coup de crayon et les bonheurs simples représentés dans ses toiles.

Pissarro à Eragny - La nature retrouvée
Musée du Luxembourg
Jusqu'au 9 juillet 2017



Et quel plaisir que de sortir du musée et de revoir l'église Sainte Sulpice toute rénovée! Quelle splendeur!
xo


19.3.17

Saturday night fever!



Voici quelques photos prises ce weekend. Je suis allée voir la comédie musicale Saturday Night Fever, adaptée du film Saturday Night Fever, sorti en 1977  avec John Travolta et la musique des Bee Gees. J'ai adoré la chorégraphie de ce spectacle, les danseurs hors pair (et bien sûr le couple star incarnés sur scène par Nicolas Archambault, une vedette au Canada et la très talentueuse française, Fauve Hautot), la scénographie et les cours de danse. Le public était invité à danser et même à monter sur scène! On a appris à mouliner et à faire plein de gestes ou de pas  pas du tout naturels! Le spectacle est assez magique et on a bien ri et dansé! L'histoire est légère... Mon collègue Guillaume est adepte des comédies musicales (et assiste chaque année aux finales de l'Eurovision) me dit que l'intrigue est toujours mince pour ces spectacles. Ce qui compte, c'est le show!


                                                         Mon look pour ce spectacle disco:
- ma nouvelle robe Zadig et Voltaire (que j'adore et que j'avais aussi osé porter à la Saint Patrick!)
- mes bottines chéries Ash
- et mon perfecto Comptoir des Cotonniers

Bonne fin de weekend
xo

16.3.17

Street art




Dimanche, on a rencontré ces graffeurs qui prenaient plaisir à recouvrir ce mur tout près du Canal de l'Ourcq. Après avoir entendu quelques échanges assez animés, j'ai compris que les artistes tissaient des liens forts entre eux ou se disputaient un espace et que le toying (le fait de recouvrir un mur plein de graffitis de nouveaux graffitis) pouvait mener au conflit.
J'ai rencontré la jolie graffeuse Roo qui venait de Londres. Si elle apprécie Brick Lane, son lieu préféré pour graffer est Leake Street, "une rue" plus connue sous le nom de Banksy tunnel. Ce lieu dédié au street art, où les graffitis sont autorisés, avait abrité un festival organisé par Banksy, un  brillant graffeur.



Je vous laisse avec ces quelques œuvres de Banksy, qui parlent d'elles-mêmes!
A picture is worth a thousand words!

Bonne fin de semaine
xxx

12.3.17

London! See you again soon!




J'ajoute des photos supplémentaires de notre merveilleux voyage à Londres. C'est Blandine qui tient la vachette, notre mascotte à qui on doit ce merveilleux séjour! La mascotte me faisait bien rire à notre départ, mais elle s'est révélée très utile pour le groupe...
Ces photos ont été prises au War Museum, au Cabinet War Rooms (et son Chuarchil Museum) - mon coup de cœur de ce voyage, mais aussi pendant une visite guidée sur les traces de De Gaulle à Londres, la relève de la garde à Buckingham Palace ou à Camden Town^.
Londres ne serait pas Londres sans l'eccentricité des anglais et la chaleur des pubs!
J'ai trop hâte d'y retourner!

Bonne semaine à tous!
xxx